TOP 10 2017-2018
Ecoles d'Ingénieurs spécialisées en Informatique - Post-prépa

Choisir une Ecoles d'Ingénieurs spécialisées en Informatique - Post-prépa - lumière sur la spécialité

Le secteur de l’informatique

L’informatique, avec les télécommunications, est une véritable locomotive du marché de l’emploi des cadres, principalement sous l’effet de la transformation numérique, indiquent le Syntec Numérique et l’APEC. Les projets des entreprises liés au Big Data, Cloud et Cybersécurité participent en effet à cette accélération des besoins en compétences cadres. Les recrutements dans les activités informatiques et télécommunications sont en croissance permanente. On parle de près de 54 000 embauches de cadres en 2017. Les entreprises du secteur rechercheraient principalement des débutants et des cadres de 1 à 5 ans d’expérience. Les jeunes diplômés représenteraient 27 % des recrutements prévus, soit 7 points de plus que sur l’ensemble du marché.


En 2016, l'activité des sociétés qui travaillent dans l’Informatique a progressé de 2,9 %, pour atteindre 52,1 milliards d'euros, selon le Syntec Numérique. L’association, qui représente les métiers des services informatiques, du logiciel et du conseil en nouvelles technologies, prévoit une hausse de 3 % en 2017.

Ecoles d’ingénieur informatique post-Prépa

Même si les écoles d’ingénieurs ont développé les admissions post-Bac et parallèles, la prépa reste la voie royale et incontournable pour accéder aux écoles d’ingénieurs les plus prestigieuses. La majorité d’entre elles recrutent les étudiants à travers des concours communs.

Le cycle ingénieur après une prépa s’effectue en 3 ans (voire 4 ans avec une année de césure). Les étudiants ont alors enfin droit à une formation pratique, en plus de la théorie. Au-delà des cours et du travail personnel, Travaux Pratiques, Travaux dirigés, projets collectifs, stages et travaux de recherches rythment la formation. Le Projet de Fin d'Études termine le cursus.

En écoles d’ingénieurs Informatique, des spécialisations sont à choisir selon le projet professionnel. Plusieurs d’entre elles suggèrent d’étudier à l’étranger.

Travailler dans l’ingénierie informatique

On peut regrouper les métiers de l’Informatique en 6 grandes familles, comme le fait le CIGREF (Club Informatique des Grandes Entreprises Françaises) : Gestion des systèmes d’information ; Management de projet ; Cycle de vie des applications ; Gestion des infrastructures ; Sécurité ; Management opérationnel.

Parmi les métiers les plus connus, figurent l’Architecte en système d’information, le Responsable de la sécurité des systèmes d’information, l’Ingénieur informatique R&D, l’Ingénieur en informatique embarquée, le Directeur technique et le Consultant IT.

L’ingénierie informatique à l’ère du Numérique

Le secteur du Numérique, qui touche presque tous les secteurs, connaît une croissance exponentielle. Les projets de recrutements restent très nettement supérieurs à ceux des autres secteurs. Le Numérique devrait générer plus de 36 000 créations d’emploi à l’horizon 2018 selon une étude prospective de la filière.

Le Syntec Numérique recense plus d’une centaine de métiers dans le secteur, soit liés à l’expertise technologique ou la recherche, soit au management ou encore à la création. 

Le classement des programmes des écoles d’ingénieurs Informatique post-prepa

En 2017-2018, ce sont les diplômes d’ingénieurs de EISTI, Grenoble INP-Ensimag et ENSIIE qui constituent le top 3 des meilleures formations françaises d’ingénieurs Informatique post-prepa, tout comme en 2016-2017.

Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?