Arts & Métiers ParisTech classement des licences

www.ensam.eu

Arts & Métiers ParisTech classement de ses licences: L'école

Depuis sa création en 1780, l’école des Arts et Métiers s’attache à répondre aux défis industriels et aux enjeux sociétaux, en constante évolution. Sa première mission ? Former des ingénieurs spécialistes des technologies durables : des ingénieurs capables de concevoir des produits et systèmes respectueux de l’environnement, mais aussi de contrôler une organisation industrielle en maîtrisant les risques et les coûts.

Arts et Métiers ParisTech était initialement une école d'ingénieurs recrutant deux ans après le baccalauréat et délivrant un diplôme dit « bac + 5 », assurant ainsi une formation en licence et master . Depuis maintenant plusieurs décennies, elle développe de nouveaux cursus, en apprentissage, de formation initiale et de formation continue, du niveau « bac + 3 » (niveau licence) jusqu'aux plus hauts niveaux universitaires français (doctorats et écoles doctorales).

En première année de licence, chaque étudiant fait un stage exécutant de quatre semaines pour découvrir le monde de l’entreprise. En fin de deuxième année, son stage assistant-ingénieur de treize semaines le met en situation réelle, à un poste d’ingénieur. Enfin, au cours du second semestre de la troisième année, le stage de fin d'études de six mois (anciennement projet de fin d'étude, se déroulant désormais obligatoirement au sein d'une entreprise) clôt le cursus.

Vingt-quatre spécialités de licences et masters recherche sont disponibles, dont une réalisée en partenariat avec des établissements de ParisTech, et deux avec d'autres établissements français. Certains de ces masters recherche sont enseignés exclusivement en anglais. L’organisation d'Arts et Métiers ParisTech repose sur ses centres d’enseignement et de recherche (CER) campus provinciaux, organisés en réseau coordonné par la direction générale. 

Arts & Métiers ParisTech est présente dans le Classement Eduniversal.

Arts & Métiers ParisTech classement de ses licences: Son campus

Les centres d’enseignement et de recherche sont situés dans les bâtiments construits aux XIXe et XXe siècles à Aix-en-Provence, Angers, Châlons-en-Champagne, Cluny, Lille, et Paris, ou plus récemment à Bordeaux-Talence et Metz. Trois Instituts, à Bastia, Chalon-sur-SaôneS et Chambéry complètent ce dispositif. Les campus sont très internationaux : l’école a engagé depuis plusieurs années une importante politique internationale et a conclu pour cela plus de 190 partenariats avec des institutions étrangères. Parmi ses parcours d'études, on trouve plusieurs cursus intégrés bi-diplômants, licence et master, internationaux : franco-allemand, franco-américain, franco-hispano-portugais, franco-chinois ou encore franco-brésilien. Chaque cursus international est rattaché à un campus particulier, celui de Paris accueille par exemple le franco-brésilien. 

La vie étudiante à Arts et Métiers ParisTech comprend de multiples associations accessibles aux élèves de licence et master, qu’il s’agisse d’action humanitaire, d’entrepreneuriat, d’activités culturelles, sportives et festives ou encore de coutumes folkloriques. Elle prend place à l'intérieur de chacun des centres d'enseignement, où sont présentes les associations d'élèves locales, mais se déroule également sur le plan national, avec l'Union des élèves qui coordonne les événements nationaux tels que le forum Arts et Métiers, les manifestations sportives de l'Union Athlétique Intergadzarts, Skiozarts, etc.

La plupart des étudiants de licence et master logent dans des résidences intégrées aux campus ou situées à proximité, dotées du statut de résidence universitaire, mais largement financées par l'association des anciens élèves afin de permettre à tous les élèves de se loger facilement et à moindre coût. La plupart des campus hébergent un restaurant universitaire et les infrastructures communautaires classiques (bibliothèque, terrains sportifs et gymnase, foyer des élèves...). 

Grâce à la qualité de ses campus, Arts & Métiers ParisTech a toute sa place dans le classement Eduniversal.

Arts & Métiers ParisTech classement de ses licences: Son histoire

L'école est née en 1780 à Liancourt dans l’Oise, par la volonté du duc François de La Rochefoucauld-Liancourt qui souhaitait éduquer les pupilles de son régiment de cavalerie, devenu plus tard le 11e dragons. L'école connaît de nombreux changements de dénominations : école royale, impériale puis nationale supérieure, École nationale supérieure d'arts et métiers pour finir avec Arts et Métiers ParisTech. Elle change également de statuts (militaire puis civile) à travers les siècles, principalement à cause de la succession des régimes politiques. Les prérogatives de l'école évoluent vers une formation technique et scientifique. 

Le premier diplôme d'ingénieur des Arts et Métiers est délivré en 1807. Au fil des années, de nouveaux centres sont créés, répartis à travers la France, pour répondre aux besoins du monde industriel durant les XIXe et XXe siècles. Le développement de l'école se poursuit jusqu'à atteindre 8 centres en 1996 avec la construction du site de Metz. 

L'aube du XXIe siècle est synonyme pour l'école d'ouverture internationale, de diversification et de promotion de la recherche avec la construction de 3 instituts. En 1991, l'École nationale supérieure des arts et métiers créer avec neuf autres écoles d’ingénieurs ce qui est devenu le ParisTech, un Établissement public de coopération scientifique réunissant douze grandes écoles. On y trouve notamment l’École polytechnique, l’École des Ponts ParisTech, Mines ParisTech, l’ESPCI ParisTech, AgroParisTech ou HEC. Aujourd’hui, les Arts et Métiers forment plus de 3 500 élèves-ingénieurs de niveau master et licence par an, répartis dans plus de 20 spécialités de licences et masters recherche et plus de 20 Mastères Spécialisés.

Forte de cette richesse,Arts & Métiers ParisTech, est présente dans le classement Eduniversal.

Arts & Métiers ParisTech classement de ses licences: Ses licences classées

Cette année, trois formations des Arts et Métiers ParisTech se placent dans nos classements. Parmi elles, on compte un TOP 5 et deux TOP 10.

En Grandes Écoles d'Ingénieurs Post-Prépa, intégrable en troisième année de licence; le Programme Grande École (Ingénieur Arts et Métiers ParisTech) conserve en 2021 sa 5e place du classement Ecoles d'Ingénieurs Généralistes - Post-Prépa.

Le programme Ingénieur spécialité Mécanique passe lui à la 8e place du classement Ecoles d'Ingénieurs spécialisées en Aéronautique, Mécanique & Automobile - Post-prépa.

Enfin, le programme Ingénieur spécialité Travaux Publics passe 5e du classement Ecoles d'Ingénieurs spécialisées en BTP & Génie Civil - Post-prépa

 

Arts & Métiers ParisTech est présente cette année dans le classement Eduniversal, voici ses licences classées.

FILTRE

5. Arts et Métiers Sciences et Technologies

Programme Grande École (Ingénieur Arts et Métiers ParisTech)

8. Arts et Métiers Sciences et Technologies

Ingénieur spécialité mécanique en partenariat avec les ITII d'Aquitaine, Champagne-Ardenne et de PACA

5. Arts et Métiers Sciences et Technologies

Ingénieur, spécialité Travaux Publics en partenariat avec l'AFITP-PACA

Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?